Cave du Château Moncontour près de Tours (37)

Château
Moncontour

Le vignoble du Château Moncontour est l’un des plus anciens de la Vallée de la Loire. Il appartenait à l’archevêché de Tours à l’époque de Saint Martin. Il a, depuis toujours, suscité les passions dont celle de Balzac qui clamait « Moncontour est ma prédilection ! » dans sa lettre à Madame Hanska. Le domaine est aujourd’hui composé d’environ 130 hectares en Appellations Vouvray, Crémant de Loire et Touraine.

Le Château de Moncontour à Vouvray (37)

Surplombant la Loire, le Château Moncontour s’élève à flanc de coteau au coeur de l’appellation Vouvray.
Le site offre un point de vue remarquable sur toute la vallée ligérienne.

 

Depuis 1994, avec passion et engagement, la famille Feray a su préserver et embellir ce château pour en faire l’un des sites historiques remarquables du Val de Loire.

Le vignoble, l’un des plus anciens de Touraine, est aujourd’hui classé parmi les propriétés viticoles les plus prestigieuses du Val de Loire.

Le domaine court sur 130 hectares à travers le coteau et la vallée.

Château Moncontour - Vins de Loire AOP Château Moncontour - Vins de Loire AOP

L'Histoire de Moncontour

La bâtisse féodale a traversé les siècles et a vu séjourner de nombreuses personnalités de la cour et des arts. Dépendance de l’évêché de Tours sous Saint-Martin au IVème siècle, l’édifice actuel date de la renaissance et fut érigé par le roi Charles VII qui l’offrit à Agnès Sorel, sa Dame de Beauté.

 

En partie incendié lors de la Révolution française, l’édifice fut réhabilité ; puis, en 1846, l’écrivain tourangeau Honoré de Balzac souhaita l’acquérir, le désira en vain, pour y vivre avec sa fervente admiratrice et épouse Evelyne Hanska.

Le 10 juin 1846, il écrivit à sa femme et l’on pu lire dans ce courrier la formule restée célèbre : «Moncontour est ma prédilection».

Vigne de Moncontour à Vouvray (37) Vigne de Moncontour à Vouvray (37)

La sélection
du domaine Moncontour